Avertir le modérateur

10/11/2008

SMS surtaxé : le numéro anti-abus pris d'assaut !

Je vous en parlais il y a peu : le gouvernement avait décidé de mettre en place un numéro gratuit, le 33 705441860.jpg0, afin que les usagers des portables puissent dénoncer les SMS-spams, ces SMS incitatifs (pour des loteries, des rencontres, et autres "cadeaux") qui exigaient que l'on y réponde via des numéros surtaxés. J'avais quelqus doutes, vu que les SMS étaient re-routés vers les opérateurs des usagers, opérateurs qui touchent de l'argent sur ces SMS surtaxés.

Le Figaro rapporte que le service 33 700 a été utilisé plus de 10 000 fois en 15 jours, un sacré chiffre, puisque dès la première semaine 6 000 numéros frauduleux ont été rapporté grâce à cette plateforme, voulue initialement par Luc Chatel, le secrétaire d'Etat à la Consommation. Et encore mieux, les usagers en colère face aux «Coucou c'est moi. Tu ne m'as pas rappelé ! Vite contacte-moi au 08XXX» ont persévéré : en transférant le SMS indésirable au service 33 700, il est demandé dans une seconde étape de transférer le numéro d'envoi du SMS pirate, une étape qui aurait pu paraître contraignante, mais les spams sont tellements pénibles, que la grande majorité des usagers ont fait la démarche dans son ensemble.

Les opérateurs ne peuvent donc pas ou plus ignorer ce ras le bol des consommateurs, et j'espère pouvoir vous donner d'autres nouvelles sur ce numéro et les mesures de rétorsion envisagées contre les gêneurs !

Luc.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu