Avertir le modérateur

21/12/2008

L'Europe améliore ses normes face aux jouets chinois

La cavalerie arrive un peu tard, mais ça n'est pas grave ! Le Parlement Européen a adopté ce jeudi 18 décembre une directive, c'est à dire un texte qui sera transposé dans nos droits nationaux avec un certain délai, sur la sécurité des jouets. Pour ce Noël, cela risque d'être un peu court, mais pour l'année prochaine, il devrait y avoir quelques changements lors des achats, dont voici les principaux points :

  • "Ceci n'est pas un jouet", figurera sur les emballages de produits que l'on assimile parfois à tort à des jouets, comme les reproductions d'armes à feu, les décorations de Noël, les puzzles de + de 500 pièces, mais également les jeux vidéos et les consoles de jeu.
  • Le principe de précaution. Au lieu d'attendre qu'il y ait un "accident" du à une mauvaise composition du jouet (comme l'affaire Mattel en 2007, sur les Barbies qui comportaient de la peinture au plomb, le tout fabriqué en Chine comme trop souvent), le fabricant sera obligé de garantir l'inocuité de ses produits. Un bon pas quand on sait que les enfants sont des consommateurs plus fragiles, car en formation, et que les incidents de santé peuvent avoir des conséquences plus fâcheuses que pour des adultes.
  • Des avertissements plus visibles sur les paquets, et non plus cachés en police 6 au dos de la notice d'emploi. Le consommateur doit savoir qu'il achète un produit soumis à certaines restrictions ou mises en garde, y compris, la encore une nouveauté intéressante, lors des ventes en lignes, où l'on ne dispose pas de l'emballage (ce qui m'avait, par exemple, fait acheter un produit contrefait il y a peu, voir à ce sujet mon post sur ebay et la contrefaçon). A ce titre, l'expression "interdit au moins de 3 ans" devra clairement figurer, habituellement elle figurait en petit et pour des produits de toute évidence destinés aux tout-petits (hochets)
  • La liste des substances interdites est allongée à 55 produits, ceux qui rentrent souvent dans la composition des pâtes à modeler (les parfums), et seront également totalement interdits les "CMR", je traduis en direct : "substances cancérigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction". On parle bien toujours de jouets et non pas d'armes de destruction massives.2371642_1378.jpg

Tout cela est donc de bonne augure pour Noël 2009 et 2010, la directive prévoit 18 mois de temps d'application dans les 27 pays de l'Europe, et jusqu'à 2 ans d'adaptation pour les fabricants. Il était plus que temps de remplacer les précédentes directives qui n'arrivaient plus à gérer la sécurité des jouets qui sont devenus entretemps des produits d'importation chinois à 80% en Europe et jusqu'à 95% au Royaume-Uni ! Quand on connaît les risques sanitaires que font encourir les produits chinois (jouets Mattel, bottes Etam plus récemment, mélanine, voir mon post au sujet du bas de gamme chinois à ce sujet), on peut féliciter nos euro-députés.

Enfin sachez également qu'il existe encore des jouets fabriqués en France, notamment dans le Jura, où le bois est transformé en de nombreux jouets plus traditionnels que les Pokémons mais certainement moins nocifs. Le site des Jouets en bois comporte une rubrique dédiée aux produits fabriqué en France. C'est ça aussi, la consommaction !

Joyeuses fêtes donc, mais lisez bien les étiquettes (c'est le signe distinctif des consommacteurs !)

Luc.

12/12/2008

ebay et la contrefaçon : de qui se moque t-on ?

Alors là, je suis vraiment furieux. Je me suis laissé tenter par le e-commerce pour un achat personnel (qui menace les boutiques, comme je le disais précédemment en Angleterre) savoir un casque audio de marque Sennheiser. A moitié prix sur ebay par rapport à la Fnac, autant dire que c'était très tentant, mais j'aurais du me méfier. Résultat, je reçois mon colis plein de doutes, et file demander une vérification à la Fnac. Le vendeur me sort un casque d'origine et nous comparons... je me suis bien fait arnaqué !! Et la contrefaçon est mauvaise, elle saute aux yeux :

  • emballage différent
  • plastiques de mauvaise qualité au premier coup d'oeil
  • éléments métalliques de mauvaise qualité (on voit qu'ils ont été mal fondus et qu'il reste des traces de "brulures")
  • mousse autour des oreilles plus rigide, couvre mal le son

Voici les 2-3 photos que j'ai pu trouver sur le Net pour comparer. A première vue et de loin, on ne remarque rien, mais avec un "vrai" sennheiser à côté et le souci du détail, ça saute aux yeux !

index.jpg

 

Bref, du matériel bas de gamme dont la Chine inonde les marchés occidentaux, et nous sommes reponsables, nous les acheteurs de ces produits, moi inclus, qui ai tenté d'économiser quelques dizaines d'euros sur un matériel haut de gamme. Il n'y pas de surprise ! Un objet neuf de marque à moitié prix, il n'y pas que le marketing de la marque qui compte, il y a bien aussi une connaissance du produit, une qualité de fabrication. Du coup j'en suis pour mes frais et ai acheté le-dit casque à la fnac, plein pot, mais quel confort, avec une garantie, évidemment, bref, la qualité et la sécurité du produit se paie, et je m'en veux d'avoir cru faire une bonne affaire.

index-1.jpg

Le rôle d'ebay dans tout ça ? Pas clair, l'enseigne d'e-commerce s'est fait pincer par les grandes marques de luxe notamment, qui voyaient d'un mauvais oeil cette plateforme qui ne contrôle aucunement vendeurs et acheteurs, et pour cause, plus il y a de transactions, plus ebay fait des bénéfices, contrefaçons incluses. C'est un peu comme l'histoire des SMS pourris dont je vous parlais il y a peu : comment croire que les opérateurs lutteront contre alors que cela leur rapporte pas mal d'argent ?

Mon vendeur était un particulier, voilà donc une première expérience à tirer : pour ce type de produit neuf, mieux vaut passer par des professionnels, qui, s'ils refourguent de la camelote, peuvent être poursuivis plus facilement qu'un ebayeur anonyme et qui aura vite fait de prendre la poudre d'escampette.

J'en conclus également que notre tendance à vouloir tirer tous les prix vers le bas n'apporte en définitive rien de bon : au bout d'un moment, on finit par "payer" ce manque de qualité. A quoi sert d'acheter à prix cassé s'il faut acheter plusieurs fois le même produit, ou le faire réparer par la suite, ou pire, comme le cas des bottes Etam ou des jouets chinois, mettre sa santé en danger ?

Sur ces réflexions, je vous souhaite de bonnes courses de Noël, mais mieux vaut peut-être acheter moins et mieux que plus et de mauvaise qualité... et c'est sans compter que la contrefaçon inclut une partie "sociétale" pas vraiment reluisante. Je doute que les ateliers chinois qui cassent les prix offrent beaucoup de vacances à leurs "salariés".

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu