Avertir le modérateur

15/01/2010

Vidéo #12 : achetez malin, triez plus !

Voici une animation très sympathique qui nous vient de Seine-et-Marne, où l'opération "achetez malin" incite tous les Seinomarins à produire moins de déchets, à changer leurs habitudes de consommation et à réaliser des économies. Un peu de pédagogie et d'humour n'ont jamais nui à l'écologie, et il est temps ! Même si la France est dans les bons élèves européens avec 560kg de déchets urbains par habitant et par an, il y en a toujours trop ! La France produit à elle seule près de 860 millions de tonnes de déchets par an, et consacre 12 milliards d'euros à la gestion, collecte, recyclage et traitement des ordures.

 

Luc, Consommaction.

09/12/2009

Noël pas cher : des sites pour l'occaz'

Voici deux sites pour préparer votre Noël de manière peu coûteuse, en chinant dans les brocantes, et pour l'après-Noël en donnant vos objets non désirés (cadeaux ratés, etc) :

Vide-greniers.org recense tous les vide-greniers, brocantes, foires et autres événements où acheter d'occasion tout type d'affaire, du meuble aux vêtements en passant par le bricolage et, évidemment, les jouets. On peut y faire de vraies trouvailles !

Vide Grenier Consommaction.jpg

L'autre site, Donnons.org, permet de donner des objets dont on ne se sert plus, et que l'on peut donc chercher sur ce site, soit par lieu (département) soit par type d'objet (électroménager, décoration d'intérieur, etc).

Donnons consommaction.jpg

Et si malgré tout les fêtes de Noël vous rebutent toujours, vous pouvez également imprimer ce certificat d'exemption de cadeau pour signifier à vos proches que vous ne voulez pas de leurs babioles !

24/11/2009

Un 2nd Noël low-cost... profitons-en !

La crise est bien évidemment passée par là, et c'est assez étrange d'en reparler. Je me souviens avoir rédigé surconsommation noël CB.gifl'année dernière (déjà !) un post sur le premier "Noël à bas prix", reprenant une info du Figaro qui précisait notamment que les grandes surfaces s'y adaptaient en proposant par exemple des diners de Noël "en kit" pour 6,50€ par personne, champagne et foie gras compris. Eh bien un an après, rien n'a changé, signe que la crise s'installe durablement dans nos comportements de consommateurs, puisque c'est à nouveau un article du Figaro qui m'interpelle : 43% des Français dépenseront moins cette année pour Noël, notamment parmi les foyers disposant de moins de 1 200€ de revenus mensuels. Dans le détail, c'est surtout le budget "cadeau" qui risque d'être rogné (de 45% !), alors que le repas, moment symbolique fort à Noël, surtout en famille, gardera son budget.

Et, pour une fois, je n'ai pas spécialement envie de vous donner des "bons tuyaux" pour trouver moins cher. Il est peut-être temps de repenser cette fête, son cortège de publicités à la TV pour des objets qui me paraissent de plus en plus décalés par rapport à nos problématiques écologiques, ses symboles (sapin, décoration, lumière) qui ne servent qu'une fois ou deux et qui consomment encore plus d'électricité. Sans revenir à l'âge des cavernes, je crois qu'il est possible de "fêter" Noël sans friser l'indigestion de consommation. Non ?

jésus noël consommaction.jpgEn fait, je pense à deux manifestations qui me semblent réveler ce ras-le-bol mélé de lassitude que je ressens face au mois de décembre et à ces cadeaux qui débordent tellement des hotes qu'ils semblent presque nous agresser. La première, c'est celle que les américains ont inauguré avec le Buy Nothing Christmas. Sur leur site web, on y trouve des bonnes idées de pourquoi ne pas consommer à Noël, et une mise en parallèle tout à fait rigolote (et, pour tout dire, ironique) avec la vie de Jésus, dont Noël est tout de même "l'anniversaire". Quel rapport entre sa simplicité toute paysanne et le raz-de-marée de plastiques et de couleurs qui caractérisent les chariots de Noël une fois les courses faites ?

L'autre manifestation qui me semble illustrer mon humeur "anti-Noël" du jour, c'est cet artiste dont je vous ai parlé il y a peu, Henri Grange. Il a installé dans son village de Grandrif (en Auvergne) un "happening" artistique des plus acides. Son oeuvre, du nom étrange de "Thanatos, euh, euh, euthanasié" est en fait un bric-a-brac plus ou moins organisé de vieux objets trouvés dans nos poubelles et nos rebuts. Et ça ne plaît pas à la maire Suzanne Labary, qui lui intime de débarrasser son fourre-tout ! Je reste fasciné par cet attirail fait de bric et de broc, de poupées jetées, de vieux camions en plastiques, bref, un vrai repas d'après-Noël !

Luc, Consommaction.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu