Avertir le modérateur

03/03/2011

Faire les couses, ça s'apprend !

Mes lecteurs reconnaîtront dans cette thématique l'une de mes favorites, car oui, faire les courses est un réel "sport" auquel il faut "s'entraîner", sauf à vouloir payer le prix fort et à se laisser manipuler par l'organisation des supermarchés, les promos... ou tout bêtement votre appétit (on sait que faire les courses en ayant faim est le meilleur moyen de rapporter plus que prévu... sans pour autant tout manger in fine!).

consommaction blog caddie malin apprendre à faire ses courses déchets prix pouvoir d'achat supermarché2.jpg

C'est l'association de consommateurs CLCV qui est à l'initiative de cette "formation" expresse, sur le terrain, dans le Sud-Ouest, et quelque chose me dit qu'en ces temps d'inflation, de crise et de contraction du pouvoir d'achat, on pourrait bien en voir de plus en plus. Concrêtement, nous rapporte la Dépeche, cette formation permet d'économiser à la fois sur le prix du panier moyen, mais aussi sur la quantité de déchets rejetés :

  • Le "caddie gaspi" vaut ainsi 67,22 €, pour 2,95 kg de déchets.
  • Le "caddie malin" vaut de son côté 38,63 €, pour 1,20 kg de déchets

On est donc sur un rapport du simple au double, en gros. Les "grandes marques" ont du mourron à se faire, elles qui margent très confortablement sur le marketing et le fameux packaging, oui, celui qu'on retire en râlant dès le retour des courses sinon on a du mal à fermer son frigo.

consommaction blog caddie malin apprendre à faire ses courses déchets prix pouvoir d'achat supermarché1.jpg

On retiendra tout de même de petites avancées du côté des distributeurs, avec Leclerc qui avait ainsi proposé un certain nombre de produits de base sans packaging, mais du bout des lèvres, ayant peur que nous autres "pauvres" consommateurs soyions troublés par cette modification si soudaine de nos habitudes d'achat. S'il savait !

Luc, Consommaction.

02/09/2009

La moitié des Français voient leur pouvoir d'achat fondre

Le Figaro revient sur la sensation de baisse du pouvoir d'achat des Français ces dernières années. L'étude IPSOS citée précise que nous sommes tous maussades face à l'avenir et que plus de la moitié des Français estiment que leur niveau de vie a diminué depuis un an, et 27% qu'il a même "beaucoup diminué"... pas vraiment étonnant. Et ce sont les fameuses classes moyennes qui paient le plus, comme je le relatais il y a peu. Les classes moyennes, définis par "une personne qui gagne entre 1.120 et 2.600 euros, avant impôts", voient en effet leur pouvoir d'achat se ralentir après les 30 glorieuses, comme le racontait Régis Bigot, auteur d'une étude sur le sujet des classes moyennes et membre du Credoc, un centre de recherche :

"Le malaise est lié au fait que la croissance économique est moins forte aujourd'hui qu'elle ne l'était il y a quelques années. Ces dix dernières années, le taux de croissance du pouvoir d'achat était de 1,6 % par an. Pendant les Trente Glorieuses, il était de 4,7 % par an. L'amélioration des conditions de vie est de ce fait moins perceptible. Pour les classes moyennes, le pouvoir d'achat ne progresse pas assez vite, elles ont donc l'impression qu'il recule. D'autant plus que les revenus des personnes aisées ont, eux, augmenté plus rapidement. Autre facteur : la perte de l'espoir d'une ascension sociale. Dans les années 60, les classes moyennes pouvaient espérer atteindre le niveau de vie des catégories aisées en 12 ans. Aujourd'hui, les délais sont beaucoup plus longs, environ 32 années."

pouvoir-d-achat.jpg

Le site Monpouvoirdachat rappelait également quelques tendances lourdes :

- La croissance du revenu disponible des ménages va ralentir en 2008 et en 2009.

- l’inflation avoisinerait 3,4% en 2008 et 3,0% en 2009 après 1,5% en 2007.

Et face à cela, les modes de consommation des Français évoluent : on sacrifie de plus en plus les loisirs (pour 47% des sondés, voir mes précisions sur les "vacances de crise"), on va de plus en plus faire ses courses au supermarché discount (malgré leurs campagnes de publicités à la limite du mensonge), et, pour 42% des sondés, l'origine du produit ne compte plus, tant que ça reste abordable... Un vrai risque quand on connaît les problèmes de contrefaçons des produits vendus à moitié prix sur Internet, par exemple, ou les risques de toxicité de certains produits chinois (même si l'Europe a récemment pris des mesures de protection du consommateur sur les jouets notamment).

Enfin, ça commence à devenir pénible de devoir serrer les dents en permanence...

Luc, Consommaction

 

 

27/08/2009

Vidéo # : le Pouvoir d'achat en "chanson du dimanche"

C'est toujours aussi drôle, ces chansons du dimanche :

Luc.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu