Avertir le modérateur

22/12/2009

Noël sans arnaques avec la DGCCRF

Encore une mine d'or d'informations à aller éplucher pour ceux qui désirent passer des vacances tranquilles ! Le site de la DGCCRF (la direction des fraudes, dont le site regorge de données et de conseils pour tous les aspects de la consommation, de la contrefaçon aux produits défectueux) propose pour passer les fêtes sans arnaques un certain nombre de fiches très bien faites pour :

  • les vacances : bien conduire sur l'autoroute, choisir son hôtel selon ses références obligatoires, la sécurité des sports d'hiver..
  • la fête : les règles d'hygiène des restaurants, le guide des tarifications des taxis...
  • le réveillon : tout savoir sur l'origine et la qualité des chocolats, du fois gras, des vins et champagnes...
  • les cadeaux : les jouets, en bois ou en plastiques, les produits du multimédia, etc...

DGCCRF consommaction noël arnaque vacances.jpg

Bref, si vous avez un doute, une question ou si vous avez besoin de pistes pour déposer une plainte ou une réclamation, ces fiches vous seront bien utiles. C'est là que l'on voit, selon moi, le travail idéal de la puissance publique : produire une information indépendante, de qualité, et qui permet aux citoyens de ne pas se faire avoir, car les arnaques sont nombreuses et les recours toujours compliqués.

En vous souhaitant de joyeuses fêtes de fin d'année !

Luc, Consommaction.

13/05/2009

Cosmétique bio : nouveaux bons produits chez Naturalia

Un peu d'info bio, que j'ai récupérée sur l'une des nouveaux prospectus magasin de Naturalia, du nom de cette chaîne de magasin bio. J'y passe de temps à autre (enfin, quand il y en a un à proximité !), et cette fois-ci je me suis arrêté au rayon des cosmétiques où il y avait de nouveaux produits. ça tombait bien, puisque la dernière "bille" de déodorant que j'avais acheté avait fini prématurément à la poubelle : produit presque défectueux et désagréable au possible.

On apprend sur le prospectus quelques infos sur l'hygiène corporelle et le rôle de "sas" de la peau, qui d'un côté protège le corps des bactéries et autres microbes, et qui de l'autre laisse transpirer, littéralement, les toxines (sueur). Et que nos savons classiques et autres produits dernier cri nous ont jusqu'ici plus décapé que lavé. Ainsi, un gel douche conventionnel est composé en moyenne de 65-70% d'eau, de 15-20% de tensioactifs (c'est ce qui 'lave', ou plutôt, 'décape'), le reste de silicone ou de cire pour lier le produit. "Ce sont spécifiquement les 20% de tensioactifs qui sont problématiques", apprend t-on, "ayant pour fonction d'émulsifier, c'est à dire de rendre les graisses solubles dans l'eau, ces composants issus de la pétrochimie, les PEG (Polyéthylène Glycol), sont agressifs pour le film hydrolipidique de la peau".

 

accueil28042009_17.jpg

La solution est simple : utiliser des tensioactifs d'origine naturelle (huile de coco) qui moussent moins mais "lavant" tout autant. Les produits présentés (rassurez-vous, la publicité bio s'arrête ici, après, vous pouvez vous rendre sur le site de Naturalia) vont du "gel douche des familles" (forcément, je l'ai pris) au déodorant sans sels d'aluminum et/ou sans alcool... et celui que j'ai pris est très agréable !

Luc

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu