Avertir le modérateur

02/09/2009

La moitié des Français voient leur pouvoir d'achat fondre

Le Figaro revient sur la sensation de baisse du pouvoir d'achat des Français ces dernières années. L'étude IPSOS citée précise que nous sommes tous maussades face à l'avenir et que plus de la moitié des Français estiment que leur niveau de vie a diminué depuis un an, et 27% qu'il a même "beaucoup diminué"... pas vraiment étonnant. Et ce sont les fameuses classes moyennes qui paient le plus, comme je le relatais il y a peu. Les classes moyennes, définis par "une personne qui gagne entre 1.120 et 2.600 euros, avant impôts", voient en effet leur pouvoir d'achat se ralentir après les 30 glorieuses, comme le racontait Régis Bigot, auteur d'une étude sur le sujet des classes moyennes et membre du Credoc, un centre de recherche :

"Le malaise est lié au fait que la croissance économique est moins forte aujourd'hui qu'elle ne l'était il y a quelques années. Ces dix dernières années, le taux de croissance du pouvoir d'achat était de 1,6 % par an. Pendant les Trente Glorieuses, il était de 4,7 % par an. L'amélioration des conditions de vie est de ce fait moins perceptible. Pour les classes moyennes, le pouvoir d'achat ne progresse pas assez vite, elles ont donc l'impression qu'il recule. D'autant plus que les revenus des personnes aisées ont, eux, augmenté plus rapidement. Autre facteur : la perte de l'espoir d'une ascension sociale. Dans les années 60, les classes moyennes pouvaient espérer atteindre le niveau de vie des catégories aisées en 12 ans. Aujourd'hui, les délais sont beaucoup plus longs, environ 32 années."

pouvoir-d-achat.jpg

Le site Monpouvoirdachat rappelait également quelques tendances lourdes :

- La croissance du revenu disponible des ménages va ralentir en 2008 et en 2009.

- l’inflation avoisinerait 3,4% en 2008 et 3,0% en 2009 après 1,5% en 2007.

Et face à cela, les modes de consommation des Français évoluent : on sacrifie de plus en plus les loisirs (pour 47% des sondés, voir mes précisions sur les "vacances de crise"), on va de plus en plus faire ses courses au supermarché discount (malgré leurs campagnes de publicités à la limite du mensonge), et, pour 42% des sondés, l'origine du produit ne compte plus, tant que ça reste abordable... Un vrai risque quand on connaît les problèmes de contrefaçons des produits vendus à moitié prix sur Internet, par exemple, ou les risques de toxicité de certains produits chinois (même si l'Europe a récemment pris des mesures de protection du consommateur sur les jouets notamment).

Enfin, ça commence à devenir pénible de devoir serrer les dents en permanence...

Luc, Consommaction

 

 

08/06/2009

La victoire des écolos prévue par les consommacteurs !

Elections européennes obligent, un grand bravo personnel à la liste Europe Ecologie, probablement la plus proche des idées que je défends ici, celles de la consommaction, du scooter électrique subventionné par la Mairie de Paris à la malfringue, bref, je suis pour une fois très content de m'être déplacé pour voter et j'espère que ce n'est qu'un début, il reste du pain sur la planche. Vous pouvez continuer à visiter leur excellent site de campagne, à cette adresse, il y a là tout une documentation et un réseau social bien utile pour glaner quelques infos.

couv_prog_EE.jpgCette très bonne performance des écologistes était quelque part prévisible, comme en témoignait un sondage commandé à la fois par CLCV et l'UFC-Que Choisir?, deux des principales associations de consommateurs en France. Ce sondage y établissait un lien entre la consommation et les élections européennes (on cherchait à savoir si l'Europe, en gros, était plutôt du côté de la défense des consommateurs, ou des industriels). Déjà l'on sentait que la consommation était un thème qui pouvait porter, non pas en termes de "consommer plus", comme dirait l'autre, mais "consommer mieux". Par exemple, mais ça n'avait pas été très médiatisé, le Parlement Européen avait fin décembre renforcé l'étiquetage des jouets suite aux affaires de jouets fabriqués en Chine et peint au plomb. Cette mesure, vous n'en voyez pas encore les effets : le processus de vote a été long, le texte est passé, mais il faut désormais que chaque pays adapte ce texte européen a sa loi nationale. Donc oui, c'est long, mais c'est l'un des textes qui montrent le mieux le rôle capital du Parlement Européen dans la consommation (pour la simple et bonne raison qu'en tant qu'Union Européenne, on trouve à peu près les mêmes produits dans tous les pays-membres).

Revenons un peu au sondage CSA/CLCV/UFC Que Choisir. 66% des personnes interrogées ont déclaré que si la campagne parlait plus de consommation, cela les inciterait à aller voter. C'est donc à nos politiciens nationaux qu'il fallait montrer ces chiffres ! En attendant, les écolos ne se sont pas fait prier, car ils ont bien compris que les Français savent où se prennent les décisions concernant leur habitat et leurs achats. Qui a parlé des ondes de la téléphonie mobile ? de la pêche européenne, celle qui continue de vider mers et Océans ? des nanotechnologies ? des OGM ? du bio ? de l'emploi écolo ? Pour une fois qu'un "parti" était à la hauteur niveau réflexion et propositions, ça n'est pas passé inaperçu. Le sondage nous parle aussi des recours collectif, ces "class actions" dont j'ai parlé ici il y peu (la loi de modernisation de l'économie n'a pas été bien courageuse à cet égard), et là encore, c'est une attente claire des Français... mais pour ça, il faut casser le pouvoir des lobbys, ce qui n'a pas l'air d'être la priorité de notre gouvernement.

Allez, l'heure de retourner au travail, mais en tout cas, l'Europe un peu plus verte, c'est vraiment une bonne chose.

Luc, Consommaction (voir la rubrique "écologie")

 

 

21/12/2008

L'Europe améliore ses normes face aux jouets chinois

La cavalerie arrive un peu tard, mais ça n'est pas grave ! Le Parlement Européen a adopté ce jeudi 18 décembre une directive, c'est à dire un texte qui sera transposé dans nos droits nationaux avec un certain délai, sur la sécurité des jouets. Pour ce Noël, cela risque d'être un peu court, mais pour l'année prochaine, il devrait y avoir quelques changements lors des achats, dont voici les principaux points :

  • "Ceci n'est pas un jouet", figurera sur les emballages de produits que l'on assimile parfois à tort à des jouets, comme les reproductions d'armes à feu, les décorations de Noël, les puzzles de + de 500 pièces, mais également les jeux vidéos et les consoles de jeu.
  • Le principe de précaution. Au lieu d'attendre qu'il y ait un "accident" du à une mauvaise composition du jouet (comme l'affaire Mattel en 2007, sur les Barbies qui comportaient de la peinture au plomb, le tout fabriqué en Chine comme trop souvent), le fabricant sera obligé de garantir l'inocuité de ses produits. Un bon pas quand on sait que les enfants sont des consommateurs plus fragiles, car en formation, et que les incidents de santé peuvent avoir des conséquences plus fâcheuses que pour des adultes.
  • Des avertissements plus visibles sur les paquets, et non plus cachés en police 6 au dos de la notice d'emploi. Le consommateur doit savoir qu'il achète un produit soumis à certaines restrictions ou mises en garde, y compris, la encore une nouveauté intéressante, lors des ventes en lignes, où l'on ne dispose pas de l'emballage (ce qui m'avait, par exemple, fait acheter un produit contrefait il y a peu, voir à ce sujet mon post sur ebay et la contrefaçon). A ce titre, l'expression "interdit au moins de 3 ans" devra clairement figurer, habituellement elle figurait en petit et pour des produits de toute évidence destinés aux tout-petits (hochets)
  • La liste des substances interdites est allongée à 55 produits, ceux qui rentrent souvent dans la composition des pâtes à modeler (les parfums), et seront également totalement interdits les "CMR", je traduis en direct : "substances cancérigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction". On parle bien toujours de jouets et non pas d'armes de destruction massives.2371642_1378.jpg

Tout cela est donc de bonne augure pour Noël 2009 et 2010, la directive prévoit 18 mois de temps d'application dans les 27 pays de l'Europe, et jusqu'à 2 ans d'adaptation pour les fabricants. Il était plus que temps de remplacer les précédentes directives qui n'arrivaient plus à gérer la sécurité des jouets qui sont devenus entretemps des produits d'importation chinois à 80% en Europe et jusqu'à 95% au Royaume-Uni ! Quand on connaît les risques sanitaires que font encourir les produits chinois (jouets Mattel, bottes Etam plus récemment, mélanine, voir mon post au sujet du bas de gamme chinois à ce sujet), on peut féliciter nos euro-députés.

Enfin sachez également qu'il existe encore des jouets fabriqués en France, notamment dans le Jura, où le bois est transformé en de nombreux jouets plus traditionnels que les Pokémons mais certainement moins nocifs. Le site des Jouets en bois comporte une rubrique dédiée aux produits fabriqué en France. C'est ça aussi, la consommaction !

Joyeuses fêtes donc, mais lisez bien les étiquettes (c'est le signe distinctif des consommacteurs !)

Luc.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu