Avertir le modérateur

27/08/2009

Vidéo # : le Pouvoir d'achat en "chanson du dimanche"

C'est toujours aussi drôle, ces chansons du dimanche :

Luc.

18/08/2009

Rentrée scolaire : 9% moins cher en 2009

Eh oui, c'est déjà bientôt la rentrée (les 2 et 3 septembre) et il faut penser à reconstituer tout ou partie du trousseau des enfants pour que tout se passe bien... et pour éviter de devoir repasser par la case "supermarché" en cas d'oubli du compas, du cartable ou du cahier de brouillon qui va bien ! C'est sur France Inter ce matin que la revue de presse nous informait de la baisse du prix du "paquet" rentrée, précisément de 8,7%, passant ainsi de 190€ à 174€ en 2008 pour l'équipement complet d'une rentrée de classe de 6ème, tenue de sport comprise, selon les chiffres de l'Est Républicain. C'est initialement l'association Familles de France qui a mené une enquête détaillée auprès de 447 ménages dans 82 départements, le tout grâce à ses nombreux bénévoles ! Si je suis généralement assez peu d'accord avec les avis de cette association (pour qui tout ou presque est un danger potentiel pour l'enfance, notamment Internet, alors qu'il me semble que c'est avant tout un outil de connaissance), force est de constater qu'encore une fois, le milieu associatif et consomm'acteur est dynamique.

Rentrée.jpg

Il semble cependant nécessaire de précise certaines données de cette baisse du prix moyen, qui cache des informations importantes :

  • En ce qui concerne le type de produits affecté, ce sont principalement les produits de la papeterie qui connaissent la plus forte baisse de prix en un an (- 27,3%). Peut-être car les enfants travaillent de plus en plus sur ordinateur (au moins à la maison ?). Alors que les vêtements de sport augmentent très légèrement (+0,9%)
  • En ce qui concerne le type de distributeur, ce sont, eh oui, les magasins spécialisés qui ont fait le plus gros efforts, en baissant leurs prix de plus de 14%, alors que les super- et hypermarchés ne les ont baissé que de 2 et 5% respectivement. Cela fait tout de même 20€ de différence sur l'ensemble du "panier" de la rentrée, ce qui n'est pas négligeable quand on a plusieurs enfants à équiper.
  • Attention au greenwashing ! Les producteurs et distributeurs jouent au maximum la carte de l'écologie, alors même que les produits de papeterie sont parmi les plus polluants (je ne souhaite à personne d'habiter près d'une usine de pâte à papier), et parmi les plus "consommables", c'est à dire que leur durée de vie est minime et qu'il faut les remplacer souvent. Autant d'emballage, de cartouches, de plastiques en plus.
  • Attention également aux "licences", c'est à dire des marques qui attirent vos enfants mais qui coûtent plus cher à l'achat (le cartable spiderman est évidemment plus cher que le cartable sans marque. Et au passage je trouve plutôt joli ce cartable recyclé de chez nature & découvertes, deux fois moins cher que celui de Dora l'exploratrice trouvé chez cdiscount. Mais il ne s'agit pas de produits identiques, j'ai l'impression).
  • Evitez les prix trop bas. A l'instar de ce qui se passe avec les enseignes du hard-discount, il s'agit le plus souvent d'objets de mauvaises qualité... un peu comme l'histoire du kilo de poulet à 3€, on aura du mal à me faire croire que c'est du fermier, d'ailleurs les Français ne s'y trompent pas, qui délaissent depuis peu ce type d'enseigne. Les magasins spécialisés ont d'ailleurs rarement des prix cassés de la sorte.
  • Dernier conseil enfin, évitez pour vos achats de rentrée les sites de ventes en ligne... Je vous parlais il y a peu des marques détestées des internautes, et bien le secteur de l'équipement de rentrée n'y coupe pas. Familles de France ajoute donc à la liste noire de l'e-commerce les sites de CULTURA, TOP OFFICE, OFFICE DEPOT, BUREAU RHONE ALPES, ET FOURNITURE BUREAU. Ce qu'on leur reproche ? Des prix qui ne sont pas moins chers qu'en magasin, et surtout, comme c'est souvent le cas sur Internet, des clauses totalement abusives qui nous laissent, nous les consommateurs, sans défense ou presque en cas de non-livraison, produit défectueux, etc.
PrixRentréeConsommaction.jpg

Et puis si vous avez la chance comme moi d'avoir un papetier de quartier pas loin, vous faites aussi vivre le commerce de proximité, c'est à dire la vie locale de vos villes, sans Co2 de transports, et souvent avec le sourire. Sans eux, nos quartiers seraient un peu tristes ! Pour ceux qui ont du temps, je vous recommande chaudement le pdf très complet de Familles de France sur les prix de cette rentrée, c'est plein d'enseignements.

Bonne rentrée, donc,

Luc, Consommaction.

04/02/2009

Acheter moins cher : un témoignage de consommateur

A la suite d'un post précédent sur le hard-discount, que vous trouverez également sur AgoraVox, voici le témoignage qu'une lectrice a laissé, je me permets de le restituer car je l'ai trouvé très instructif. Le blog de la lectrice est à cet endroit.

"bonjour.

je me suis fait radier de l’assurance chômage, en septembre dernier, comme des milliers d’autres. de 450 euros d’ASS, je suis passée à zéro. on allait au leclerc du coin, on a décidé, la mort dans l’âme (oui, là, plus de doute, on est vraiment pauvre, encore plus pauvre que les minima sociaux), on a donc décidé d’aller au lidl. très très méfiants.

bilan des courses: on a dépensé moitié moins, pour des produits similaires (parce qu’au leclerc, il ne faut pas se leurrer, on ne pouvait pas prendre les produits chers, on prenait le bas de gamme, les produits cachés tout en bas ou tout en haut des rayons !). et surtout, on a passé une demi-heure pour le ravitaillement d’une semaine, contre deux heures à leclerc.

comme "il n’y a rien à acheter", eh bien on achète pas grand chose, juste le strict nécessaire. et finalement, a-t-on vraiment besoin de plus ?

photo_1208439446611-1-0.jpgparmi les produits pas chers dans les grandes enseignes, si vous regardez le bas de gamme, vous trouvez de plus en plus du faux beurre, du faux fromage râpé (à base de soja, et uniquement de soja !) etc. à lidl, pas de place, pas de faux produits, que les vrais ! et contrairement à ce que je lis dans l’article, on en a plusieurs par type (une grande variété de yaourts, une dizaine de cafés, au moins cinq beurres justement, de marque ou non). je lis toutes les étiquettes, les produits de marque contiennent souvent beaucoup d’additifs, de glutamate, de graisse hydrogénée et toute sorte de trucs pas très réjouissants pour la santé. ces additifs, vous les payez, et quand il n’y en a pas, vous payez moins cher. simple.

je note tous les prix, toutes les semaines. en 8 mois de lidl, je n’ai vu que les œufs bio (oui oui, pas mal de bio à lidl !) prendre 15 centimes, pour en reperdre 17 la semaine suivante. rien d’autre n’a augmenté. ni baissé certes. quand je regarde mon fichier des prix leclerc, je suis prise de vertige. clairement, mon fichier lidl est tout blanc, tout plat, rien n’augmente, rien ne baisse. le leclerc, c’est un arc-en-ciel: promo par-ci, suivie immédiatement d’une méga augmentation (genre deux euros sur les saucisses, qui passent de 4 à 6 euros, et ce définitivement).

contrairement à ce que je lis dans l’article, notre lidl n’est jamais en rupture de stock de quoi que ce soit, les rayons sont toujours pleins (différentes gestions des stocks selon les magasins ?). pas mal de légumes bio aussi, très bons. pour le reste des fruits et légumes, j’apprécie de ne pas en voir certains: l’approvisionnement suit les saisons, donc pas de tomates en hiver. ah, quel drame, au leclerc, y en a plein des tomates en hiver ! elles sont toutes pâles, pleines d’eau, elles coûtent une fortune, mais c’est tellement bon une tomate en hiver... et ça pollue si peu de la faire venir de l’autre bout de la planète ! sincèrement, chez lidl, vous n’avez pas à vous préoccuper d’acheter des légumes de saison ou non, ils n’ont que des légumes de saison. meilleurs, plus frais, moins chers.

l’argument du producteur suisse de cornichon cité dans l’article est intéressant. c’est exactement la même argumentation que celle des majors du disque ou des grands labo. pharmaceutiques, bien connus pour leur philanthropie... si je veux un cornichon, je veux un cornichon, rien d’autre. pas la la petite grille en plastique pour ne pas me salir les doigts (que je vais payer), pas de nouvelles espèces hybride F1 aspergées de pesticides pour bien augmenter le rendement, pas de recherche type OGM (ils vont bien nous faire des cornichons OGM, non ?). quand je veux un cornichon, je veux un simple cornichon, rien d’autre !

pour ce qui est du personnel entièrement féminin, effectivement, je ne m’étais jamais fait la réflexion. et c’est vrai. maintenant, si lidl embauche des dames licenciées comme des malpropres à 50 ans par l’industrie locale et qui n’ont aucun espoir de retrouver du travail ailleurs, je suis bien contente pour elles (c’est la moyenne d’âge des vendeuses dans mon magasin). qu’elles fassent tout... j’étais vendeuse avant. et il y a 10 ans, tout à coup, on a dû commencer à tout faire, tout, y compris tenir des rôles à responsabilité, mais sans le salaire qui va avec. et aussi faire le ménage. je n’étais pas vendeuse dans un hard-discounter, j’étais vendeuse au musée d’orsay, réunion des musées nationaux...

peut-être y a-t-il une différence entre la province et paris: les employés dans mon lidl sont très sympas et très souriants (voire blagueurs). toute petite structure, à taille humaine. rien à voir avec l’énorme machine à broyer l’individu et le porte-monnaie qu’est le leclerc, juste à côté. leclerc qui, soit dit en passant, nous inonde de pub infâmes (que vous payez bien sûr) en répétant à l’envi les arguments du « candidat président » (pouvoir d’achat...). on n’y est jamais plus allé, et à vrai dire, ça nous angoisserait énormément d’y retourner. on veut du rapide, pratique, bon (et bio !), pas cher, avec en plus le sourire de la crémière !


pardon pour la longueur du message. bon courage à toussmiley "

Luc.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu