Avertir le modérateur

14/09/2009

Fruits et légumes de l'automne, pour consommer local

Très rapidement car la rentrée est chargée, voici le tableau des fruits et légumes de saison : l'automne... et on dirait qu'en ce lundi un peu couvert en région parisienne et avec des températures en baisse, on y est pour de bon ! Manger les fruits et légumes de saison, ce n'est pas seulement faire plaisir à Alain Juppé qui découvrait il y a quelques mois qu'il ne "mangerait plus de cerises en hiver" (titre de son dernier livre, pas lu, mais le titre en disait long sur les comportements à changer), mais pour nous rappeller que consommer de saison, c'est :

  • éviter le transport par bateau, avion, camion, etc, des fruits d'été, autant de Co2 en moins pour la planète
  • se dire que, finalement, la nature fait bien les choses, et que les saisons existent encore
  • savourer d'autant plus le retour des cerises, abricots, fraises et autres délices estivaux après tant d'attente !
  • pourquoi pas, se mettre au système des AMAP, qui distribuent des paniers de fruits et légumes de saison directement depuis le producteur

fruits_et_legumes_d_automne_1_t.jpg
Pour rappel, c'est un peu dans le sujet, on ingère en moyenne 1,5l de pesticide par an (d'où l'importance de l'alimentation bio). D'autres articles sur ce thème :


02/09/2009

La moitié des Français voient leur pouvoir d'achat fondre

Le Figaro revient sur la sensation de baisse du pouvoir d'achat des Français ces dernières années. L'étude IPSOS citée précise que nous sommes tous maussades face à l'avenir et que plus de la moitié des Français estiment que leur niveau de vie a diminué depuis un an, et 27% qu'il a même "beaucoup diminué"... pas vraiment étonnant. Et ce sont les fameuses classes moyennes qui paient le plus, comme je le relatais il y a peu. Les classes moyennes, définis par "une personne qui gagne entre 1.120 et 2.600 euros, avant impôts", voient en effet leur pouvoir d'achat se ralentir après les 30 glorieuses, comme le racontait Régis Bigot, auteur d'une étude sur le sujet des classes moyennes et membre du Credoc, un centre de recherche :

"Le malaise est lié au fait que la croissance économique est moins forte aujourd'hui qu'elle ne l'était il y a quelques années. Ces dix dernières années, le taux de croissance du pouvoir d'achat était de 1,6 % par an. Pendant les Trente Glorieuses, il était de 4,7 % par an. L'amélioration des conditions de vie est de ce fait moins perceptible. Pour les classes moyennes, le pouvoir d'achat ne progresse pas assez vite, elles ont donc l'impression qu'il recule. D'autant plus que les revenus des personnes aisées ont, eux, augmenté plus rapidement. Autre facteur : la perte de l'espoir d'une ascension sociale. Dans les années 60, les classes moyennes pouvaient espérer atteindre le niveau de vie des catégories aisées en 12 ans. Aujourd'hui, les délais sont beaucoup plus longs, environ 32 années."

pouvoir-d-achat.jpg

Le site Monpouvoirdachat rappelait également quelques tendances lourdes :

- La croissance du revenu disponible des ménages va ralentir en 2008 et en 2009.

- l’inflation avoisinerait 3,4% en 2008 et 3,0% en 2009 après 1,5% en 2007.

Et face à cela, les modes de consommation des Français évoluent : on sacrifie de plus en plus les loisirs (pour 47% des sondés, voir mes précisions sur les "vacances de crise"), on va de plus en plus faire ses courses au supermarché discount (malgré leurs campagnes de publicités à la limite du mensonge), et, pour 42% des sondés, l'origine du produit ne compte plus, tant que ça reste abordable... Un vrai risque quand on connaît les problèmes de contrefaçons des produits vendus à moitié prix sur Internet, par exemple, ou les risques de toxicité de certains produits chinois (même si l'Europe a récemment pris des mesures de protection du consommateur sur les jouets notamment).

Enfin, ça commence à devenir pénible de devoir serrer les dents en permanence...

Luc, Consommaction

 

 

24/08/2009

Rentrée scolaire : c'est plus cher sur Internet

Je vous en parlais la semaine passée, les prix de la rentrée scolaire sont très variables. Si globalement cette rentrée est moins chère, elle ne l'est pas partout, et certainement pas sur Internet, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Le Figaro confirme cette tendance révélée par une excellente enquête de l'association des Familles de France en publiant un comparatif des prix intéressant entre les supermarchés et Internet :

 

infog_rentree2009.jpg

Et c'est sans parler des clauses abusives que l'on retrouve souvent sur le web.
Luc.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu