Avertir le modérateur

25/04/2009

Connaître la consommation électrique de ses appareils (ordis, T.V, etc)

On le sait, l'industrie informatique est parmi les plus polluantes en production, et l'une des plus consommatrices à la maison. Mais combien faut-il d'électricité pour faire tourner votre ordinateur ? Cette courte vidéo vous montrera, temps de crise oblige, comment mesurer très précisément la consommation électrique de votre ordinateur (et, à fortiori, de tout appareil de votre appartement/maison) grâce à une formule mathématiques très simple et à quelques minutes d'observations.

Pas besoin d'acheter d'appareil particulier, rien à changer dans l'ordi, juste suivre le "guide" et vous en saurez plus sur la consommation de vos appareils. Essayez en veille : vous serez soufflés (ma T.V consomme plus en 21h de veille qu'en 3h de fonctionnement). C'est aussi la consommaction : des astuces et des réflexes pour mesurer sans acheter, pour ensuite économiser en connaissance de cause.




01/04/2009

France : facture moyenne de portable 1,5 fois plus cher qu'en Europe

Les tarifs de la téléphonie portable en France sont toujours beaucoup plus haut que chez nos voisins européens. Tel est le constat, peu surprenant, de la Commission Européenne dans l'un de ses rapports, selon le Figaro. Le chiffre à retenir, c'est la facture moyenne payée par le consommateur français, 30 euros, contre 20 euros partout ailleurs. La faute à un monopole de fait des 3 grands opérateurs ? Cela explique en partie le problème, l'Etat y étant aussi pour quelquechose, ne serait-ce qu'en étant l'actionnaire de référence avec près de 27% des parts du groupe. On ne tue pas sa poule aux oeufs d'or, et les télécoms étant désormais une dépense contrainte (à laquelle on n'échappe pas, même quand ça va mal), on comprend que France Telecom traverse la crise sans trop de problèmes.

La configuration du marché est la suivante et on voit tout de suite où est le problème :

Consommaction tel.jpg

Un camembert à mettre en rapport avec le graphique du Figaro :

b2edc8bc-192c-11de-a855-3dd87532bf72.jpg

Pour en savoir plus sur le marché de la téléphonie en France, vous pouvez aussi lire ou relire :

- les SMS surtaxés compris dans le forfait ?

- la baisse tardive des prix du fixe vers les portables

- le comparatif des prix des appels internationaux depuis un portable

Luc, Consommaction

20/03/2009

SMS surtaxés : bientôt compris dans les forfaits ?

red-phone.gifUne nouvelle du Figaro qui me laisse au mieux sceptique : le gouvernement, via Luc Chatel, s'apprête à imposer aux opérateurs de téléphonie mobile d'inclure dans leurs forfaits de quoi appeler les numéros surtaxés sans voir la facture "hors-forfait" exploser de l'autre côté. Je dois dire que je suis assez dubitatif pour pas mal de raisons :

- comment se fait-il que des services publics se trouvent à surtaxer leurs numéros d'appels ? Le Figaro rappelle par exemple qu'un appel au Pôle Emploi (ex-ANPE), le genre de cas plutôt fréquent en ce moment) coûte en principe 11 cents la minute d'appel... mais que cela peut coûter jusqu'à 30 fois + depuis un portable, ou, pire, une carte prépayée. Il n'est pas normal que nous devions payer une seconde fois (après nos impôts) pour des services d'utilité public.

- comment les opérateurs vont-ils réagir ? Je les vois franchement mal opiner du bonnet sans répercuter ce manque à gagner (3€ en moyenne l'appel hors-forfait sur un numéro surtaxé). Inclure du surtaxé dans le forfait alors que certains évitent comme la peste de téléphoner à ces numéros ? Augmenter légèrement le prix des abonnements ? Dans tous les cas, je vois mal qui d'autre que le consommateur final sera amené à payer pour ça...

- Encore une fois, l'enfer est pavé de bonnes intentions : nous vous parlions il y a quelques mois du 33 700, ce numéro anti-SMS spam mis en place par le gouvernement pour "indiquer" aux opérateurs les numéros qui invitent à répondre en surtaxés... mais sachant que ces numéros sont de véritables vaches à lait pour les opérateurs, et, qu'en gros, on leur demande à eux de faire "attention" à ces numéros.

Bref, l'idée de départ est bonne, mais ne serait-il tout simplement pas plus simple de remettre au tarif local ou gratuit ces numéros type ANPE, CAF, et autres organismes publics ?

Luc, Consommaction

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu