Avertir le modérateur

10/12/2008

Cetelem et le crédit responsable... moins on en dit, mieux on se porte

acreditoaccueil.gifHier se déroulait un "chat" avec la responsable Cetelem des relations institutionnelles au sujet du crédit, du surendettement, des questions évidemment très importantes en ce moment. Il était donc intéressant de savoir la position de Cetelem sur cette question, l'organisme étant distributeur de crédits de tout types. J'avais été sollicité sur l'un de mes posts précédents pour y participer et on m'avait promis une discussion "sans tabou" sur le crédit et ses problématiques. Une bonne occasion pour les consommacteurs de poser leurs questions, mais franchement, je suis assez déçu du résultat.

Tout d'abord, il faut appeler un chat un chat, et ça n'en fût pas un. Les questions étaient contrôlées par les modérateurs de manière très longue, je comprends qu'il faut éviter les vandales du web de déverser des tombereaux d'insultes sur l'interlocuteur, mais une simple liste de mots "interdits" ou insultants aurait fait l'affaire. Résultat, une conversation extrêmement lente, poussive, à raison d'une question à la minute et d'une réponse à la minute. Sur MSN même moi j'arrive à en faire plus, c'est dire !

Le contenu des questions, ensuite, que je soupçonne être créées par l'agence qui s'occupait du chat, vu le niveau ("d'où vient cette crise" ?) et la pertinence par rapport à Cetelem. Je suis allé sur ce chat de manière un peu naïve, mais c'était vraiment sans queue ni tête, une suite de questions toutes moins intéressantes les unes que les autres, pour lesquelles Cetelem n'était d'ailleurs pas forcément le plus qualifié. Et un peu en mode, "gagnons du temps", il ne reste qu'une demi-heure à tenir.

Les questions gênantes, évidemment évitées, Cetelem qui ne répond qu'à moitié à la mienne "Proposez-vous des credit revolving" "Cetelem propose toute la gamme de crédits etc", je ne demandais pas une réponse commerciale mais bien se savoir pourquoi Cetelem, par exemple, publiait assez fièrement ses résultats sur les crédits immobiliers et à la consommation (ceux aux taux de 5 à 8%, peu dangereux), mais ne montrait pas ses statistiques pour le revolving qu'ils pratiquent également (à taux 18-21%).

Je suis donc tout à fait déçu de ce qui n'est qu'une opération de communication complètement téléguidée et qui ne convaincra pas grand monde à part l'agence qui organisait ça (TBWA), et dont le personnel était fort présent dans la liste des internautes connectés (vérification des noms faite sur Internet et aberration des pseudonymes qui finissent par ne plus tromper).

Bref, on en saura pas plus de ce côté là et la comédie était inutile.

Luc.

23/11/2008

Banques : exigez une copie écrite des "conseils" de votre banquier!

Un petit conseil pratique qui nous vient d'Allemagne. C'est au cours d'une émission sur Rfi dont je n'arrive malheureusement pas à retrouver le podcast que j'ai pu entendre un conseil intéressant, mais voici d'abord le contexte de la chose.

L'émission en question revenait sur une association de consommateur allemande spécialisée sur les conseils des banquiers. Conseils, qui, faut-il le rappeler, rapporte souvent des commissions aux banquiers. Par exemple, si vous cherchez à placer votre argent et qwarninglabels copy_470.jpgue vous demandez l'aide de votre banquier, celui-ci aura probablement quelques services à vous proposer "au nom" des créateurs du service. Un peu comme les médecins, en fait, qui subissent l'influence des visiteurs médicaux.

L'association allemande nous racontait le cas de petits épargants, comme nous pourrions l'être, qui se sont vus dans un premier temps recommander l'achat de "certificats" (un produit financier) Lehman Brothers... de la banque américaine qui a fait faillite sans sauvetage il y a peu... Les banquiers ont évidemment touché des commissions de Lehman pour avoir "bien vendu" ces produits. Sauf que 80% de ces acheteurs étaient des personnes de + de 60 ans, pas forcément les plus aptes à comprendre la complexité de ces avoirs. Encore une belle saleté que la crise révèle.

Après la faillite de l'établissement Lehman, les consommateurs-épargnants ont tenté de faire valoir leurs droits, en précisant notamment que leurs conseillers bancaires leur avaient refourgués sous la pression ces certificats, et qu'ils leur avaient déconseillé de les revendre au moment de la crise... L'association de consommateur allemande a mis en place une hotline qui a été sollicitée plus de 110 000 fois depuis le début de la crise, mais les dossiers des épargnants laisés sont souvent classés faute de preuve écrite de ces "conseils" bancaires.

La leçon a retenir, c'est donc de faire déposer par écrit les "conseils" de vos banquiers, en cas de pépin, vous pourriez avoir besoin de ces preuves pour faire valoir vos droits !

Bon dimanche !

Luc.

06/10/2008

Banques : le meilleur et les pires

En ce début de semaine et alors que les banques sont dans une situation plus que délicate, je vous recommande l'écoute de l'excellente émission de France Inter, Service Public, présentée par Isabelle Giordano. Ce matin, le thème de l'émission était justement les banques, avec quelques informations de premier choix sur les meilleures et les pires, les bonnes et moins bonnes banque en ligne (de type monabanq ou boursorama), bref, une vraie mine de bonnes infos sans langue de bois pour savoir où aller placer ses deniers.

Le lien de l'émission : ici,

Le lien pour ré-écouter directement l'émission banque de ce matin : ici,

et le lien pour s'abonner au podcast : ici

On y dix-banques.jpgdécouvre notamment que la Banque Postale fait figure de bonne élève (c'est important car cette banque est réputée peu chère pour les utilisateurs), et qu'en ligne, Boursorama tire son épingle du jeu lors que la banque en ligne d'AGF a encore pas mal de progrès à faire. J'ai aussi pu découvrir une association que je ne connaissais pas, une association de consommateurs du secteur bancaire, l'AACAB (Association d'aide contre les abus bancaires), dont le représentant dans l'émission m'a semblé bon connaisseur du secteur.

Bon début de semaine à tous sur ces "bonnes ondes"!

Luc.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu