Avertir le modérateur

19/05/2009

Dessin #13 : course à l'armement... écolo !

En attendant de publier une série de posts sur la consommaction (ses ressorts, son avenir, etc) c'est pour très bientôt, voici un nouvel auteur pour notre série "Dessin", il s'agit du Belge Aster. Ce type de compétition et de "course à l'armement", on en veut bien !

 

dessin-001_environnement_energie_chauffage.jpg

Luc

18/05/2009

Revue de web #5 : class action en France, jeuisencolere.com, inflation

Une petite revue du web consommacteur pour bien débuter cette semaine (au soleil, en plus)...

 

  • J'y ai beaucoup cru, et je suis donc déçu : le gouvernement, ou plutôt son secrétaire d'Etat à la consommation, Luc Châtel, n'a pas franchi le pas qui aurait permis aux associations de consommateurs de lancer des "class actions", ou actions de groupe en français. Kézako ? Il s'agit d'une attaque en justice collective, généralement contre des entreprises "nuisibles" (voir les cas de class action aux Etats-Unis contre les cigarettiers, par exemple). Ainsi, si plusieurs consommateurs ont été lésés de la même manière par la même entreprise (quelqu'un pense à Noos ? ou à Total ?), ils peuvent attaquer collectivement l'entreprise, et en général, les dommages et intérêts sont en proportion du nombre de plaignants. Le Figaro revient su cet échec, qu'il attribue à la frilosité du gouvernement par rapport aux intérêts financiers des grands groupes. Pourquoi ? Parce qu'ils risqueraient évidemment gros, entre les frais bancaires abusifs (voir notre comparateur), les opérateurs de téléphonie disgracieux (les SMS surtaxés), ou encore les tarifs de la SNCF (mieux compréhensibles après une certaine pression des consommateurs, justement).
  • Un site qui m'interpelle et que j'avoue ne pas comprendre du tout : jesuisencolere.com, le nouveau site des "colères de consommateurs" où l'on peut geuler assez librement contre tel produit ou tel marque qui nous a déçu/trompé/etc. L'idée est bonne, mais je soupçonne très fortement une opération de marketing web comme on en voit malheureusement de plus en plus. Je ne comprends pas bien à quoi sert un site où l'on peut raler contre une entreprise qui a fait défaut à un moment ou à un autre (c'est un peu de la plainte stérile, non constructive !). Aucune alternative n'est proposée, les personnes "en colère" sont évidemment anonymes (donc n'importe qui peut aller dire du mal de son concurrent)... bref, je flaire le coup fourré et vous tiendrais au courant de ma petite enquête...
  • Enfin, la chute durable, semble t-il, de l'inflation, la crise aidant. Niveau record de faible inflation, si nos salaires ne risquent pas de s'envoler, au moins les prix non plus, comme quoi à quelque chose malheur est bon, comme me le répétait ma grand-mère ! Des graphiques comme ça, on en voit pas souvent, alors on vous le montre :)
20090514PHOWWW00100.jpg

Pour le reste, bonne semaine de pont !
Luc.

13/05/2009

Cosmétique bio : nouveaux bons produits chez Naturalia

Un peu d'info bio, que j'ai récupérée sur l'une des nouveaux prospectus magasin de Naturalia, du nom de cette chaîne de magasin bio. J'y passe de temps à autre (enfin, quand il y en a un à proximité !), et cette fois-ci je me suis arrêté au rayon des cosmétiques où il y avait de nouveaux produits. ça tombait bien, puisque la dernière "bille" de déodorant que j'avais acheté avait fini prématurément à la poubelle : produit presque défectueux et désagréable au possible.

On apprend sur le prospectus quelques infos sur l'hygiène corporelle et le rôle de "sas" de la peau, qui d'un côté protège le corps des bactéries et autres microbes, et qui de l'autre laisse transpirer, littéralement, les toxines (sueur). Et que nos savons classiques et autres produits dernier cri nous ont jusqu'ici plus décapé que lavé. Ainsi, un gel douche conventionnel est composé en moyenne de 65-70% d'eau, de 15-20% de tensioactifs (c'est ce qui 'lave', ou plutôt, 'décape'), le reste de silicone ou de cire pour lier le produit. "Ce sont spécifiquement les 20% de tensioactifs qui sont problématiques", apprend t-on, "ayant pour fonction d'émulsifier, c'est à dire de rendre les graisses solubles dans l'eau, ces composants issus de la pétrochimie, les PEG (Polyéthylène Glycol), sont agressifs pour le film hydrolipidique de la peau".

 

accueil28042009_17.jpg

La solution est simple : utiliser des tensioactifs d'origine naturelle (huile de coco) qui moussent moins mais "lavant" tout autant. Les produits présentés (rassurez-vous, la publicité bio s'arrête ici, après, vous pouvez vous rendre sur le site de Naturalia) vont du "gel douche des familles" (forcément, je l'ai pris) au déodorant sans sels d'aluminum et/ou sans alcool... et celui que j'ai pris est très agréable !

Luc

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu