Avertir le modérateur

03/10/2008

Téléphoner depuis son mobile à l'international, c'est possible sans se ruiner !

Si le prix des communications a tendance à baisser (au moins sur le fixe, qui est devenu gratuit), il n'en va pas de même pour les échanges téléphoniques internationaux depuis les portables, qui généralement coûtent cher, à l'appelant et à parfois même à l'appelé. Aux Etats-Unis, ce système est même mis en place sur tout le territoire en téléphonie portable...

 

Tarifs historiques international.jpg

...dès qu'on vous appelle, cela vous coûte. Autant dire qu'en période de baisse du pouvoir d'achat, il devient compliqué voir impossible d'appeler des amis à l'étranger, que ce soit sur des lignes fixes, et évidemment sur leurs portables. Il est presque impossible de trouver un véritable tableau comparatif des tarifs portables vers l'international sur les différents sites, aussi j'ai choisi un exemple simple pour montrer la différence qu'il peut y avoir entre les opérateurs classiques et un spécialiste de l'international, Kertel, qui propose depuis l'année dernière une offre mobile (ZeMobile). Pour un appel au Maroc, un cas classique en France, voici donc un comparatif qui ne laisse que peu de doutes : on est sur une fourchette qui va du simple au double ! Le Maroc est en zone 2 chez les opérateurs habituels, donc vous voyez un peu la différence !

 

International KErtel.jpg

 

Bon, et depuis le temps qu'une amie algérienne me le demande, c'est promis, je vais essayer de dresser un vrai beau tableau comparatif des solutions téléphonie mobile vers l'international... mais vous allez me ramasser à la petite cuiller :) ! En attendant, bon week-end et, semble-t-il, bonne entrée dans l'hiver (c'est pour ça que j'ai du choisir le Maroc en exemple...)

Luc.

 

 

 

 

02/10/2008

Le lait chinois, on ne l'a pas encore, mais ça n'est pas brillant pour autant !

Que ferait-on sans l'UFC Que Choisir... Encore une excellente info du magazine édité par l'association de consommateurs au sujet des yaourts supposés bons pour la santé, ces fameux "alicaments" dont on nous dit qu'ils combinent le côté agréable d'un bon produit et l'aspect bon pour la santé d'un médicament. C'est Danone qui s'est lancé le premier sur ce créneau porteur : les rayonnages de yaourt sont saturés de produits, les marges faibles, et les innovations rares. Aussi, ce type de produit devait-il permettre à Danone de gagner sur tous les tableaux, en vendant un produit plus cher, car plus sophistiqué, en pénétrant le premier sur ce marché, et en se différeciant nettement de ses concurrents.

Sauf que ça ne marche pas ! Eh oui, manger un Essensis avant d'aller au lit ne vous rendra pas votre peau de jeune femme, votre teint de pêche et que sais-je encore ! J'avais clairement des doutes sur ce type de produits, tout comme sur les cosmétiques, d'ailleurs, dont l'efficacité n'est pas franchement une science exacte, mais plutôt une guerre d'arguments marketing.

Le yaourt incriminé promettait de "régénerer la peau de l'intérieur", un argument malin (mais faux) quand on sait que les crèmes de peau habituelles ne pénètrent que les fameuses "couches supérieures de l'épiderme". Le test de L'UFC, 100 personnes, 5 groupes 3 mois, et un résultat accablant pouurl.jpgr Danone :

"alors que l'efficacité de la crème hydratante est confirmée, aucune différence significative n'est constatée chez les personnes ayant consommé « Essensis » par rapport aux autres groupes. En clair « Essensis » ne tient pas ses promesses malgré les études dont Danone se prévaut.

Il est vrai que les pièces du dossier constitué par Danone ne constituent pas des démonstrations scientifiques à l'exception d'une étude clinique ... mais qui n'a toujours pas été publiée ! Quant aux communications publicitaires, elles n'ont jamais été soumises à l'approbation de l'Agence Française de Sécurité des Aliments. Ces carences résultent en fait de l'absence d'une réglementation spécifique aux « alicaments » (aliments présentés comme des médicaments) : pas d'exigences méthodologiques précises, pas de contrôle préalable des emballages, ni des publicités."

C'est envoyé ! L'étude est disponible à cette adresse, en attendant attention à vos assiettes !

01/10/2008

Vivre en Ile de France coûte cher

Selon une étude de l'INSEE, la vie est plus chère en France que dans la moyenne des pays de l'UE, ce qui n'est pas réellement une surprise, notre pays n'étant pas dans les plus chers (pays Nordiques), mais pas non plus dans la moyenne (Pays-Bas, Italie). Par contre, l'une des statistiques intéressantes de l'étude menée par l'INSEE, c'est le différentiel de prix entre la région de la capitale et la province. On savait déjà que vivre à Paris coutaît cher, ne serait-ce qu'en comparant les prix des loyers ou de l'achat d'immobilier au mètre carré.

L'Iparis-province.jpgNSEE précise donc que vivre en Ile de France coûte 13% plus cher qu'ailleurs... ce qui ne veut pas dire que les prix en province sont bas pour autant ! Les prix de l'immobilier comptent pour moitié dans cette différence, les loyers étant même supérieurs de près de 50% ! Une différence qui persiste malgré la "crise" : il y a toujours autant de personnes en quête d'un logement dans la capitale et toujours aussi peu de logements à prix abordables (notamment pour les ménages à faible revenus, les étudiants, les personns âgées, les célibataires).

Ces loyers plus hauts entraînent de manière automatique un renchérissement des services, tpe coiffure, café ou médecin, qui louent plus chers leurs locaux.

Précision intéressante cependant : le niveau des salaires connaît à peu de choses près la même différence Paris-Province... alors il faut peut-être travailler en région parisienne et se mettre au vert pour l'habitat ? Les connections SNCF, RER et métro permettent à de plus en plus de personnes de migrer quotidiennement sur leurs lieux de travail... mais c'est aussi fatiguant et ça prend tu temps. Du temps, de l'argent. On est donc pas sortis de l'auberge !

Luc.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu