Avertir le modérateur

06/12/2011

Tarif social de l'internet : un sentiment de stagnation depuis Pierre Danon

La fracture numérique est un sujet qui me tient à coeur, pour connaître plusieurs personnes pour qui l’accès à l’internet n’est pas une réalité, mais un calcul dans un budget familial fortement mis sous pression avec la crise. Souvent, les Français se gargarisent de posséder un forfait ‘complet’ à 30 euros pour pouvoir regarder la télévision, téléphoner et surfer sur le web, et encore, ce prix fixe depuis des années a t-il bougé avec la hausse de la TVA (Le Figaro

tarif social internet fracture numérique pierre danon consommaction.png

Ainsi, les derniers chiffres donnent tout de même 26% de foyers français qui ne disposaient pas d’un ordinateur, et 40% de la population n’utilisant jamais l’informatique. Pire, 48% des foyers disposant de moins de 900€ par mois ont un ordinateur, toujours selon les études du Credoc.

 

La question du tarif social est donc celle qui doit permettre de faire accéder le plus grand nombre à des technologies devenues essentielles pour chercher un emploi dans un premier temps, mais aussi tout simplement se divertir, pouvoir trouver des biens et des services moins chers, etc...

 

pierre danon, tarif socialLe gouvernement avait donc cherché, en 2010, à lancer un « tarif social » de l’internet, pour pallier à cette fracture grandissante entre les connectés et non connectés. Historiquement, l’opérateur Numericable avait déjà mis en place un « Service universel numérique » en 2007, vendu aux bailleurs sociaux de plusieurs villes en France. Le PDG, Pierre Danon, avait ensuite répondu aux appels du gouvernement en proposant un tarif social de 9,99 euros par mois pour le « triple play ». Et, bientôt, à 4 euros, bien que ceci ne soit effectif que dans les zones cablées par l'opérateur.

 

Le tarif social devrait être plus accessible avec l’annonce en septembre par le gouvernement que l’opérateur Orange allait lui aussi s’y mettre, pour une offre sociale lancée dans les 6 mois mais à un tarif de 23 euros (maximum), ce qui reste tout de même cher. L'UFC Que Choisir n'avait d'ailleurs pas hésité à juger ce tarif "social" d'inaccessible.

 

Pour en savoir plus, je vous recommande cet agrégateur d’actualités sur « Fossés numériques, inclusion numérique », qui recense les principaux articles autour du sujet. 

 

Luc.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu