Avertir le modérateur

19/12/2008

La consommation durable expliquée

societe_conso_t.jpgEntrée ou dessert ? En Occident, on prend souvent les deux, parce qu'il n'y a pas de raisons de se priver. Aucune raison ? Si, celle d'économiser nos ressources, de ne pas transmettre à nos enfants une planète en mauvais état car, comme le soulignait fort à propos ce participant à la conférence del'UNESCO dont je vous avais proposé la vidéo, "la génération d'enfants actuelle est la première dans l'histoire de l'humanité à être en moins bonne santé que ses parents".

Pour en savoir plus, rien ne vaut un peu de saine lecture, en l'occurence une compilation d'articles éditée par la Documentation Française (que je ne recommande jamais assez, c'est toujours très pédagogique, très clair, même sur les sujets les plus complexes ou arides à priori), sous la direction d'Edwin Zaccaï, professeur à l'Université libre de Bruxelles, et Isabelle Haynes, ingénieur à l'INRA.

ça s'appelle donc "La société de consommation face aux défis écologiques", avec comme table des matières :

  1. Evolution de la consommation dans un contexte de dégradation de l'environnement
  2. Approches conceptuelles et critiques
  3. Les leviers de mise en oeuvre d'une consommation durable
  4. Jalons politiques

Le prix est de 9,90€, et le contenu est à la hauteur. J'essaierais d'en faire quelques fiches de lecture à l'occasion ! Vous pouvez par ailleurs l'acheter en ligne.

Bonne lecture,

Luc.

Commentaires

C'est complètement débile cette histoire de première génération en moins bonne santé que celle d'avant !!!
D'abord, il y a plein de précédents ; allez demander au tiers de l'Europe mort pendant la Grande Peste si leurs pères n'étaient pas en meilleure santé qu'eux ! Ensuite, il faut arrêter de se regarder le nombril : à l'échelle de l'humanité, l'espérance de vie progresse fortement. Enfin, il y a un gros biais, c'est que la quasi totalité des individus au système immunitaire faible qui auraient claqué autrefois dès la prime enfance survivent aujourd'hui, avec leurs petites maladies.
Avant de céder à la facilité de prédictions catastrphistes, cet olibrius devrait réfléchir deux secondes...

Écrit par : TataUrsule | 19/12/2008

Bonsoir TataUrsule, vous avez un côté Tatie Danielle également, non ? :-)
Je ne crois pas que cela soit exagéré de dire que l'on est en train de mal gérer la génération de personnes nait en fin de Trente Glorieuses. Le parallèle que vous dressez avec la fièvre espagnole ou les guerres n'est pas ce à quoi je pensais : il s'agit de circonstances exceptionnelles, alors que je parle plus de la "norme" de vie à une époque donnée. On verra bien dans quelques décennies, entre les nouvelles maladies dus à notre développement sans frein (amiante, pollution, réchauffement, produits chimiques), les "anomies" sociales (obésité, marginalisation croissante), et bien sûr l'impossibilité de se soigner ou d'avoir une vraie retraite dans laquelle VA se trouver cette génération. Je comprendrais qu'ils nous en veulent ! Et je ne parierai pas trop sur l'espérance de vie au vue de ce qui arrive et du peu de moyens que l'on aura pour y remédier...

Écrit par : Luc | 20/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu