Avertir le modérateur

10/12/2008

Cetelem et le crédit responsable... moins on en dit, mieux on se porte

acreditoaccueil.gifHier se déroulait un "chat" avec la responsable Cetelem des relations institutionnelles au sujet du crédit, du surendettement, des questions évidemment très importantes en ce moment. Il était donc intéressant de savoir la position de Cetelem sur cette question, l'organisme étant distributeur de crédits de tout types. J'avais été sollicité sur l'un de mes posts précédents pour y participer et on m'avait promis une discussion "sans tabou" sur le crédit et ses problématiques. Une bonne occasion pour les consommacteurs de poser leurs questions, mais franchement, je suis assez déçu du résultat.

Tout d'abord, il faut appeler un chat un chat, et ça n'en fût pas un. Les questions étaient contrôlées par les modérateurs de manière très longue, je comprends qu'il faut éviter les vandales du web de déverser des tombereaux d'insultes sur l'interlocuteur, mais une simple liste de mots "interdits" ou insultants aurait fait l'affaire. Résultat, une conversation extrêmement lente, poussive, à raison d'une question à la minute et d'une réponse à la minute. Sur MSN même moi j'arrive à en faire plus, c'est dire !

Le contenu des questions, ensuite, que je soupçonne être créées par l'agence qui s'occupait du chat, vu le niveau ("d'où vient cette crise" ?) et la pertinence par rapport à Cetelem. Je suis allé sur ce chat de manière un peu naïve, mais c'était vraiment sans queue ni tête, une suite de questions toutes moins intéressantes les unes que les autres, pour lesquelles Cetelem n'était d'ailleurs pas forcément le plus qualifié. Et un peu en mode, "gagnons du temps", il ne reste qu'une demi-heure à tenir.

Les questions gênantes, évidemment évitées, Cetelem qui ne répond qu'à moitié à la mienne "Proposez-vous des credit revolving" "Cetelem propose toute la gamme de crédits etc", je ne demandais pas une réponse commerciale mais bien se savoir pourquoi Cetelem, par exemple, publiait assez fièrement ses résultats sur les crédits immobiliers et à la consommation (ceux aux taux de 5 à 8%, peu dangereux), mais ne montrait pas ses statistiques pour le revolving qu'ils pratiquent également (à taux 18-21%).

Je suis donc tout à fait déçu de ce qui n'est qu'une opération de communication complètement téléguidée et qui ne convaincra pas grand monde à part l'agence qui organisait ça (TBWA), et dont le personnel était fort présent dans la liste des internautes connectés (vérification des noms faite sur Internet et aberration des pseudonymes qui finissent par ne plus tromper).

Bref, on en saura pas plus de ce côté là et la comédie était inutile.

Luc.

Commentaires

Bonjour,

Je suis la personne qui vous a contacté pour vous inviter à participer au chat. Nous souhaitions répondre à votre article que nous avons trouvé pour partie injustifié.

Premièrement, vous n’avez assisté qu’au début du chat, et vous le jugez dans son ensemble. Après que vous ayez signifié votre départ, des questions telles que « Le surendettement n'est-il pas lié à un manque de "contrôle" des établissements sur « l'historique" de nos crédits ? » ou encore « mais enfin maintenant avec la hausse du cout de la vie même avec un salaire correct on ne s'en sort pas...Comptez vous baisser les taux d'intérêt du crédit revolving ? » ont été traités. Vous retrouverez la retranscription complète de ce chat sur le site dans les prochains jours.

Sachez ensuite que des personnes de notre agence de communication ont en effet participé au chat en observateurs mais n’ont pas posées de questions fabriquées comme vous le dites, celles des internautes étant par ailleurs en nombre amplement suffisant. Si vous jugez que certaines questions étaient « trop simples », c’est peut-être que vous sou-estimez le besoin d’information de certains internautes.

Nous prenons par contre bien en compte le fait que vous ayez trouvé le temps de réponse aux questions trop lent, et parfois les réponses trop courtes et nous tâcherons pour les prochains chat de nous améliorer sur ce point. Mais vous comprendrez que les experts de cetelem doivent se concerter pour répondre le mieux possible aux questions parfois techniques. C’est d’ailleurs le cas sur la plupart des chats organisés par des publications online, comme l’Internaute, JDNet, etc. Il ne s’agit que de leur troisième chat sur leur propre site et nous sommes encore en rodage, nous sommes donc à l’écoute des suggestions que vous pouvez nous faire en tant qu’expert consommation, c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles nous vous avons invité.

Pour votre information, sachez que nous avons effectivement filtré les questions concernant des cas individuels car cetelem est tenu au secret bancaire et ne peut traiter des questions individuelles publiquement. Par contre, il y a un espace question-réponse sur moncreditresponsable.com qui garanti une réponse à toutes les questions sous 72H. Si vous aviez voulu rester un peu plus longtemps, vous auriez pu poser d’autres questions et cetelem y aurait certainement répondu.

Ces chats permettent à cetelem de dialoguer avec les internautes : l’activité d’un organisme de crédit est en effet souvent critiquée, parfois à raison, parfois à tord et par manque d’informations. Via moncreditresponsable.com, cetelem fait de son mieux pour informer et faire en sorte que le dialogue s’établisse.

Nous restons donc à votre entière disposition pour organiser une rencontre avec un représentant de cetelem pour aborder avec vous tous les sujets que vous n’auriez pas vus traités lors de ce chat et les rapporter ainsi à vos lecteurs si vous en ressentez le besoin.

Écrit par : Lucile Reynard | 10/12/2008

Disons que vous m'aviez parlé d'un chat "sans tabou", or ce n'est ni un chat ni sans tabou (cf. les statistiques du credit revolving proposé par Cetelem, voilà qui aurait été intéressant, or ils ne figurent pas sur le site... quelque chose à cacher ?)
Luc.

Écrit par : Luc | 11/12/2008

Bonjour Luc,

Pour répondre à votre question, les chiffres du crédit renouvelable chez Cetelem sont sensiblement les mêmes que ceux de l'ensemble du marché : en 2007, le crédit permanent représentait 21,7 % des encours (Source Banque de France).
Par ailleurs, comme vous pourrez le constater, moncreditresponsable.com est un site pédagogique grand public qui propose des informations générales sur les risques et les opportunités du crédit à la consommation, il n’a pas pour vocation de parler des produits de Cetelem. Par contre nous sommes les seuls de la profession à communiquer tous les ans 3 indicateurs : taux de refus, taux de risque, dossiers soldés sans incidents de paiement.
Pour info, la retranscription du chat est disponible sur le site.

Écrit par : lrey | 17/12/2008

Bonjour Luc,
vous avez tout à fait raison par rapport à votre sentiment de teleguidage et à l'incohérence du secteur bancaire ( mais je m'en voudrais de ne faire ce reproche qu'à Cetelem ), mais force est de constater qu'il est choquant de voir BNP PARIBAS/CETELEM faire la promotion de moncreditresponsbale.com et dans le même temps, les voir vendre activement du "rachat de credit" http://www.cetelem-rachat-credit.fr/... (qui est , faut il le souligner, l'activité LA PLUS TOXIQUE du crédit à la consommation). Certains pays interdisent d'ailleurs explicitement la promotion du rachat de credit/regroupement de credit.

Pour revenir à moncreditresponsable.com, aujourd'hui, les agences de communication savent que 85% du contenu de l'internet est écrit par les internautes ( source journaldunet.com ), et qu'une marque comme Cetelem dès lors DOIT interagir, influencer les clients, par d'autres biais que les formules "classiques" de communication ( les solutions commerciales destinées à influencer les internautes sont d'ailleurs de plus en plus nombreuses, confirmant en cela mes propos mais aussi le caractère de plus en plus insidieux de la publicité )

Aujourd'hui, je ne peux pas en vouloir à TBWA, ni à Cetelem, ni à qui que ce soit. D'ailleurs si je devais en vouloir à quelqu'un, je devrais d'abord m'en vouloir car j'ai été comme eux un levier du système du credit à la consommation. Aujourd'hui je dénonce le système et ses déviances car si nous voulons que notre monde survive (oui nous en sommes là), les banques doivent se réinventer. et retrouver de l'authenticité, leur authenticité... ce n'est qu'à ce prix que nous pourrons construire, reconstruire ce monde.

Et etre authentique ne veut pas dire être parfait.

moncreditresponsable est ce que l'on appelle du "greenwashing"... et à ce titre, il est polluant. ...Si BNP PARIBAS veut faire du credit responsable, alors qu'elle annonce qu'elle ne fera plus de promotion de rachat de credit. On commencera par cela, et après BNP découvrira que son mission statement pourra évoluer en un " At cetelem we sell loans that help people, with a profit when we can, but always loans that help people" ( mais bon il y a du taf...)

Bonne journée
Alain


PS "les paroles sinceres ne sont pas elegantes, et les paroles elegantes ne sont pas sinceres"
Lao Tseu

PPS pour ceux qui pourraient douter du danger des crises qui s'additionnent, je les invite à lire les travaux du Club de Rome. Pour informaiton, ce 19 fevrier, le professeur Lietaer fera un exposé (mais à Bruxelles) sur les possibles solutions à la crise bancaire. Son "white paper" est d'ailleurs éclairant sur les fondements de cette crise bancaire. (je tiens le doc à disposition de ceux et celles qui désirent le lire )

Écrit par : alain hemelinckx | 16/02/2009

Merci, Luc pour vos commentaires.
Mme Reynard, il est aussi désolant de voir autant de gens écrire n'importe quoi sur internet, que de voir des organismes financiers se remplir les poches (frais de dossier et taux insensés) aux dépens des consommateurs-emprunteurs.
Je connais Cetelem par le biais professionnel autant que personnel et vous êtes bien prompts à "vendre" vos crédits (chers) mais lamentablement lents et inefficaces à établir des décomptes de remboursement. Je commence à croire qu'à force de faire traîner les dossiers, vous vous assurez un petit bénéfice supplémentaire (et considérable sur le nombre de clients) en termes d'intérêts qui n'auraient plus lieu d'être si vous étiez efficaces et je finis par me demander surtout à quoi servent vos frais de dossier si vous ne les traitez pas correctement. Je pense essentiellement à des crédits immobiliers ou prêts-relais, mais j'imagine que c'est encore pire pour les prêts conso.
Je serais ravie que vous m'invitiez au prochain chat ; je promets d'être "sage", mais vous ne pouvez pas éternellement engranger des bénéfices considérables sur le dos de gens qui n'ont pas de choix.

Écrit par : Dennehy | 06/01/2010

Bonjour Luc, j'aurais une question à propos de Cetelem et de leur fichage interne que je rappel qui est illégal. J'ai été en contact avec plusieurs personne qui bien sur n'était plus ficp et même qui n'ont jamais été inscrit au ficp de la banque de France et quand il demande un crédit ont leur dit qu'il sont fiché Cetelem alors qu'il n'ont aucun rapport avec cette boite de crédit? Cetelem n'as aucun droit de faire un fichier parallèle ficp. De plus pour moi je pense qu'il participe donc au frein de l'économie française car les personnes ne peuvent pas achetez et donc les entreprises vendent moins ceci est une pensée personnel qu'en pensez vous ? Qu'en penserait le ministre des finances pourrait on lui posé la même question? pourrait on engagé une pétition national contre le fichage abusif de Cetelem?Je vous remerci d'avance pour vos réponses

coordialement grégory

Écrit par : gregory | 06/03/2010

Ah, si j'étais inspecteur de police... je vous aiderais volontiers et plus précisément ! Connaissant la manie de nombreuses institutions de créér des fichiers, je ne suis malheureusement pas étonné de ce que vous me racontez.

Cetelem a pu garder une "mémoire" des fichiers, et un peu comme le cas des prisonniers, leur infliger la double peine en ne leur permettant pas d'être réinsérés (dans le système bancaire, cette fois ci). D'autre part, ces fichiers valent souvent de l'or pour ceux qui les achètent. Vous êtes un banquier prudent, vous vous dites que ça coute moins cher d'acheter un fichier de ce type (légalement ? ou non ? je n'en sais rien.) que de prendre le risque de vendre un crédit à une personne qui a eu des déficiences.

Pour les pétitions, je crois qu'il est facile d'en créer sur http://www.mesopinions.com/ mais il vous faudrait une "preuve" autre que orale de ce que vous avancez (enfin, c'est mon avis !)
Luc.

Écrit par : Luc | 10/03/2010

La loi sur l'encadrement de ce type de crédit sera la bienvenue.

Écrit par : Rachat credit refuse | 12/05/2010

Intéressant ces informations

Écrit par : Courtier | 20/09/2010

Le crédit revolving vient du mot revolver que peut on en penser donc :)

Écrit par : http://allobois.com/bois-de-chauffage/haut-de-seine_92.php | 16/12/2010

Ce sont ces crédits qui amène au surendettement

Écrit par : comparaison rachat de prets | 20/01/2011

Il amène au surendettement , mais attention de ne pas trop en contracter

Écrit par : Banque en ligne | 26/01/2011

Merci pour toutes ces informations utiles, je prends note de tout ca.

Écrit par : Credit en ligne | 04/03/2011

merci pour le compte rendu sur le crédit à la consommation.
J'aurais bien voulu assister à ce chat.

Écrit par : laure simonet | 05/04/2011

Une loi ne sera pas de trop

Écrit par : fortuneo | 06/04/2011

La nouvelle loi Lagarde devrait encadrer un peu mieux tout ça. Mais c'est encore loin d'être suffisant à mon avis...

Écrit par : simulation credit | 16/05/2011

Intéressant cet article, je cherché justement des information la dessus.

Écrit par : Rachat de credits | 30/05/2011

L'économie mondiale actuelle est structurée sur le postulat d'une énergie bon marché.

Écrit par : bicycle manufacturers | 19/06/2011

Initialement, je pensais que c'était un article qui traite de la substance chimique. Depuis que j'ai trouvé une grenouille "liquide" dans le titre. Apparemment, j'ai mal compris.

Écrit par : mens watches | 25/07/2011

Alban, j'ai une surprise pour vous, si je prends un ami qui chante Annonces. J'étais heureux et j'ai dit vraiment?

Écrit par : payday loan | 03/08/2011

Merci beaucoup pour ce post. Continuez.


réparation iphone lé réparation iphone réparation iphone nous vous l' Image d' Tre tactez-nous proposons les promotionnement de boutons. En stock. Réparation iPhone 4. Paquet de remplacement remboursé. P> Tri:-Le moins composants. Il en va de la nappe et les boutons de volume power piè Re. Voir ce produit 34,90? En stock Voir ce domaine qui feront de votre matériel et de ces détachées. Forfait réparation dans la Viennent de la nappe en atelier.

réparation iphone

Forfait montage iPhone réparation iphone 4S

. IPhone 3GS. IPhone 4. Remplacement Bouton Home de l'iPhone 4S. IPhone 4. Service À La Clientèle. Accessoire

Écrit par : réparation iphone apple | 26/07/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu