Avertir le modérateur

16/10/2008

La 4ème licence de téléphonie mobile 3G serait réservée aux opérateurs existants

Et croyez-moi, c'est à priori tout sauf une bonne nouvelle ! C'est le Figaro, dans son édition du 15 octobre, qui révélait cette rumeur, issu d'un proche du dossier. Textuellement, c'est brut de décoffrage, dur à encaisser :

«La 4e licence c'est à 98 % enterrée»

Nous devrons attendre lundi 20 octobre pour avoir confirmation du choix du chef de l'Etat, qui doit présenter aux côtés d'Eric Besson le Plan Numérique 2012, dont j'espère avoir le temps de vous reparler plus tard, car les orientations fixées dans cette feuille de route sont des plus importantes pour les consommateurs, comme cette nouvelle concernant la téléphonie mobile 3G, c'est à dire l'Internet mobile à haut débit sur nos téléphones portables. Un "luxe" qui devient quasi obligatoire pour les professionnels, mais qui coûte toujours très cher en France (il faut compter 50-60 euros pour être tranquille), un prix qui reflète un marché verrouillé par les trois opérateurs principaux de téléphonie mobile, Orange, SFR et Bouygues.

445457.jpgLa gouvernement avait tablé sur 7% de baisse des prix dans le cas où cette fameuse 4ème licence serait attribué à un nouvel entrant, c'est à dire à un nouvel acteur sur le marché. Plusieurs noms avaient circulé, comme celui de Free, candidat doublement malheureux pour avoir déjà perdu l'appel d'offres l'année dernière, mais aussi d'autres acteurs comme Kertel dont je vous avais parlé il y a peu.

Attendons en tout cas de voir sur pièces avant de s'emporter, mais il y a fort à parier pour que l'attribution des fréquences aux opérateurs existants ne modifie que peu notre forfait. Je rapelle que le budget téléphonie mobile compte pour 1,4% de notre budget total (pour un ménage), cela paraît peu, mais ça n'a pas tendance à baisser, avec une dépense moyenne de 28 euros par abonnement. Les forfaits 3G sont évidemment bien plus chers et tirent à la hausse ces chiffres.

Luc.

Commentaires

Bien d'accord. J'espère que les propos d'Eric Besson hier (Reuters - "Tout est envisageable") ne sont pas qu'une simple parade. La langue de bois on a donné. En attendant, c'est toujours notre budget qui trinque.

Écrit par : MarieL | 17/10/2008

Eh bien à en croire les nouvelles du Canard enchaîné de ce 22 octobre, c'était bien une parade... et l'on risque de continuer à trinquer (pffff....)

Écrit par : Luc | 23/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu