Avertir le modérateur

10/10/2008

Ce paquet de pâtes coûte 150 GES (grammes de gaz à effet de serre)

Eh oui, ça paraît un peu futuriste pour le moment, mais nos paquets de pâtes, de lessive et autres achats de grande consommation pourrait avoir une nouvelle étiquette n'indiquant pas le prix économique (en euros), mais son coût en termes écologiques ! On avait déjà depuis quelques années maintenant un système de lettres et de couleurs qui permettaient de classifier les appareils, objets électriques ou électroniques et voitures, notamment, selon leur degré de consommatietiquette-2.jpgon d'énergie. Un A en vert pour les plus économes, un G tout rouge pour les plus énergivores. Mais ce classement a ses limites, comme en atteste la présence désormais de A+ et même de A++, qui cassent l'échelle écologique à laquelle nous étions habitués. Et qui ne reflète pas non plus tous les "dégâts collatéraux" causés par l'achat, l'utilisation et le rejet de tel objet de consommation.

« Aujourd’hui, le prix d’un produit en supermarché ne reflète pas l’impact environnemental qui se cache derrière » rappelle Julia Haake, directrice des partenariats entreprises du WWF France, dans un article de Novethic. Car pour l'instant, en effet, ne sont concernés qu'un seul type de produit, et avec un seul critère : sa consommation en énergie... nul affichage des rejets de CO2 engendrés lors de la production de l'objet en question, ni de mesure des déchets recyclables quand le produit est bon à jeter.  Le risque sous-jacent est de noyer le consommateur sous une pluie d'étiquettes dont on ne saura pas forcément ce qu'elles signifient... il est déjà assez dur comme ça de se repérer, par exemple, dans la jungle des produits bio, avec les label AB, Bio, raisonné... c'est ce que conclut en tout cas Alain Chosson, secrétaire général de l’association Consommation logement et cadre de vie (CLCV) : « La multiplication des critères sur l’emballage pourrait créer une confusion ».

Au-delà des problèmes d'étiquette, il s'agit surtout de changer les mentalités, pas encore prêtes à distinguer le bénéfice global d'avoir acheter un produit moins émetteur de CO2 (mais qui peut être également plus cher à l'achat). J'essayerai de vous tenir informés de la valse des étiquettes pour mieux consommer, à entendre les dernières statistiques sur le réchauffement, il y a urgence !

Luc.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu