Avertir le modérateur

03/09/2008

Air France ne baisse toujours pas sa surcharge carburant !

Le pétrole, lui, baisse en continu depuis le 10 juillet, mais la surcharge pour le prix du carburant, affectée de manière relativement opaque par les compagnies aériennes, ne change pas. C'est une info de l'UFC Que Choisir, reprise par Tour Mag :

772533361.jpg"L'association Consommation, logement et cadre de vie et l'UFC-Que choisir réclament une baisse de la surcharge carburant chez Air France.

La compagnie avait en effet indiqué dans ses communiqués de presse que la "moitié de cette augmentation sera supprimée dès que le cours du baril se stabilisera durablement au dessous de 130 USD. Le reste de cette augmentation sera supprimée dès que le cours du baril se stabilisera durablement au dessous de 125 USD."

Or le prix du baril est en fort recul depuis le record du 11 juillet à 147,2 dollars le baril américain. Depuis plus d'un mois, il est sous la barre des 130 dollars. Alors qu'attend Air France, s'interroge les associations de consommateurs qui dénoncent l'opacité de cette surcharge."

La démonstration est claire est nette : AirFrance prend ses clients pour des vaches à lait, et se constitue ainsi un petit pécule pour la fin de l'année, peut-être, en tout cas les messieurs du conseil d'administration d'AirFrance n'auront pas de problèmes de pouvoir d'achat ! Challenges précise également l'opinion de l'UFC et de la CLCV, deux organisations dont vous trouverez les liens sur ma liste de liens préférés :

"Reine-Claude Mader, présidente de l'association CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) a jugé "regrettable" que les compagnies laissent courir leurs surcharges carburant, malgré une baisse du prix du baril "non négligeable". Selon elle, "la clientèle d'Air France est moins sensible aux prix que celle des 'low cost' et Air France en profite purement et simplement".
De son côté, l'UFC-Que Choisir juge le mécanisme de surcharge "un peu discrétionnaire" et "opaque"."

Je rappelle au passage que la surcharge a augmenté 16 fois depuis le début de l'année. AirFrance a beau jeu de rappeler qu'ils ne paient pas le pétrole au prix du jour mais en décalé. Comment alors expliquer que la moindre hausse soit répercutée immédiatement sur les prix du billet d'avion, alors que les baisses, en 2 mois, n'ont aucun impact sur le prix ? Pour rappel, sur un vol très long courrier (9h de vol et +), la surcharge atteint la somme astronomique de 270 euros.

Voyagez en train, la prochaine fois !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu